AFIA Logo ISCC Logo MESR Logo

PDIA 2016

L'Association Française pour l'Intelligence Artificielle (AFIA) organise sa troisième journée PERSPECTIVES ET DEFIS DE l'IA sur le thème : IMPACT SOCIAL DE L'IA.
Après six décennies de recherche fondamentale ou appliquée et une vingtaine d'années de déploiement dans les industries et les services, l'Intelligence Artificielle (IA) a acquis une visibilité inédite. Chercheurs et industriels ne souhaitent pas travailler en vase clos et veulent aller à la rencontre de tous ceux dont les vies professionnelles et personnelles vont connaitre une mutation. Tel est le sens donné à cette journée.
Les médias rendent abondamment compte des applications de l'IA, de ses promesses ainsi que des craintes qu'elle suscite. D'importantes mutations sont en gestation, la vie sociale va connaître des bouleversements qu'il est déjà possible d'esquisser, leur ampleur et leur calendrier faisant débat. En organisant cette journée, l'AFIA veut contribuer à éclaircir ces horizons nouveaux.
Cette journée se tient sous le patronage du MESR DGRI, de l'ISCC et avec le soutien de la Fondation Telecom.

Date et Lieu

Programme

Organisation

Cet événement est organisé par Patrick Albert et Olivier Boissier pour l'Association Française d'Intelligence Artificielle (AFIA) et François Leclerc.

Inscriptions

Les inscriptions à la journée (gratuites pour les membres de l'AFIA ou de la Fondation Telecom, 30 ¤ sinon) sont obligatoires et à effectuer sur le site : http://inscriptions.afia.asso.fr/ . Le déjeuner est offert à toutes les personnes qui se seront inscrites à PDIA 2016 avant le 04/10/16, et seulement à celles-ci.
AFIA Logo MESR Logo

Résumé des interventions

Dominique Cardon (Sciences po/Medialab) - La société du calcul. Enjeux et promesses de la massification des données

Résumé : Les mondes numériques collectent nos traces et nos actions sur le web, produisant des calculs qui de plus en plus conduisent et régissent nos vies. Dans cette présentation, on propose une réflexion sur le rôle que les algorithmes sont appelés à jouer dans cet univers de la massification des données et sur la manière dont nous sommes calculés ? Comprendre les algorithmes favorise une critique éclairée de la manière dont le calcul s'introduit dans nos sociétés.

Dominique Cardon est professeur de sociologie à Sciences po/Medialab. Ses travaux portent sur les usages d'Internet et les transformations de l'espace public numérique. Ses recherches récentes portent sur les réseaux sociaux de l'Internet, les formes d'identité en ligne, l'autoproduction amateur et l'analyse des formes de coopération et de gouvernance dans les grands collectifs en ligne. Il conduit aujourd'hui une analyse sociologique des algorithmes permettant d'organiser l'information sur le web.

Il a publié La démocratie Internet, Paris, Seuil/La République des idées, 2010, avec Fabien Granjon, Mediactivistes, Paris, Presses de Science po', 2010 (2ème éd. enrichie : 2013), avec Antonio Casilli, Qu'est-ce que le digital labor ?, Paris, Ina Éditions, 2015 et A quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l'heure des big data, Paris, Seuil/République des idées, 2015.

Laurent Leloup (Président de France Blocktech, co-fondateur de aeDeus Group) - Blockchains, registres distribués (ledgers) & IA

Résumé : Depuis la naissance de la blockchain Bitcoin (2008), en passant par le développement des smart-contracts et DAOs sur Ethereum (2015) et enfin l'avènement des algorithmes intégrés sur des plateformes blockchain telle que IOTA ou encore orientées objets telle que aeChain (2016), l'intelligence artificielle impose son indispensable présence au sein d'une technologie en devenir qui va révolutionner l'ensemble des industries avec plus ou moins de disruption. Découvrons ensemble ces évolutions technologiques et les promesses à venir.

Laurent Leloup a fondé Finyear, quotidien leader en transformation finance & digital sur la cible des cadres & décideurs financiers. Le groupe, né en 2006, publie un quotidien digital, 6 lettres mensuelles digitales métiers, un magazine trimestriel digital et de nombreux évènements. En 2016 Laurent a co-fondé aeDeus Group, vaste projet autour de la blockchain, des objets connectés et de l'intelligence artificielle. Il est depuis mars 2016 président de France Blocktech, l'association de l'écosystème blockchain français.

Amandine Brugière (FING) - La mutation des métiers et du travail

Résumé : Lancé en 2013, le programme Digiwork s'est donné comme objectif de repenser la place des individus au travail dans la société numérique. Huit pistes d'action ont été explorées dans le cadre de groupes de travail où ont été associés des grandes et petites entreprises, des syndicats, des organisations publiques. Il s'en dégage une vision des nouvelles pratiques du travail de demain...

Amandine Brugière est directrice de programme à la FING (Association pour la Fondation internet nouvelle génération), un think tank sur les transformations numériques.

François Leclerc, ancien conseiller de l'AFP, spécialisé dans les questions financières - L'IA, levier de la profonde mutation de l'industrie financière

Résumé : L'activité financière est un des domaines d'élection des nouvelles technologies empruntant à l'I.A. Les starts-up foisonnent, les banques engagent des alliances et les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) développent leurs méga projets. Confrontées à la nécessité de changer de modèle, les institutions financières voient dans la Blockchain l'occasion de réduire leurs coûts et d'optimiser leur fonctionnement, devançant une logique qui les remettrait en question en tant que tiers de confiance, mais recherchant d'importants gains de productivité afin d'enrayer la chute de leur rendement. Description d'un monde bouillonnant.

François Leclerc est un ancien conseiller au développement de l'Agence France-Presse, journaliste freelance spécialisé dans les questions financières, il tient la chronique de la crise depuis 2008.

Florence Pinaud, journaliste spécialisée en biotechnologies et génomiques pour la Tribune Hebdo - L'IA et la métamorphose de la médecine, nouveaux business et intervenants

Résumé : Médecine prédictive, aide au diagnostic, traitement personnalisé, les systèmes experts et l'I.A. font entrer la santé dans le monde digital. Plébiscités par les patients, les applications et objets connectés incitent les jeunes médecins à s'associer à ce développement afin de ne pas se laisser complètement dépasser. Aide au diagnostic, conseils thérapeutiques, big data, quelles sont les nouvelles activités de cette médecine en mode numérique et quels sont les acteurs de ce nouveau marché ?

Journaliste spécialisée en biotechnologies et génomique pour La Tribune hebdo, Florence Pinaud suit la mutation du monde médical sous l'effet des innovations technologiques et scientifiques.

Eric Scherer (Directeur de la Prospective France Télévisions) - L'information revisitée

Résumé : Journalisme automatique, algorithmes à la place du rédacteur en chef, bots conversationnels, nouvelles réalités altérées, sont autant de nouveaux défis pour les professionnels des médias et le journalistes qui vivent déjà difficilement depuis 15 ans la mutation numérique.

Eric Scherer est Directeur de la Prospective et du MédiaLab à France Télévisions, après avoir été Directeur de la stratégie de l'AFP. Journaliste et professionnel des médias depuis 30 ans, à l'AFP, AFX News et Reuters, il a travaillé comme correspondant à l'étranger, chef de poste (directeur de l'AFP en Amérique du Nord), rédacteur-en-chef, président de filiale, entrepreneur web, blogueur, évangéliste de l'Internet, professeur en nouveaux médias, conférencier international, auteur de Cahiers de Tendances « Méta-média » et d'un glossaire sur la Révolution Numérique (Dalloz), le tout à travers le monde (Japon, Amérique du Nord, et Grande-Bretagne).

Il a publié un essai aux PUF « A-t-on encore besoin des journalistes ? - Manifeste pour un journalisme augmenté». Membre du conseil d'administration du GESTE depuis 2008 et vice-président depuis 2012, il y a notamment porté les sujets liés à l'Internet ouvert et à la TV connectée. Administrateur du CFJ à Paris et de l'Ecole de Journalisme d'Aix-Marseille , il est commissaire du Festival Futur en Seine et dirige un séminaire de recherche au Collège des Bernardins sur le thème « Journalisme et bien commun à l'heure des algorithmes ». Son blog : meta-media.fr, Twitter : @EricScherer